Les déportés du KL-Natzweiler, arrivés de toute l’Europe, proviennent de tous les horizons. Le Mémorial accueille toujours annuellement la cérémonie du Souvenir au cours du mois de juin. (88AJ/7 à 88AJ/43) Listes alphabétiques des prisonniers de guerre soviétiques provenant de la Poststelle du camp de concentration de Mauthausen. Livre mémorial Le projet. La plupart des … Alphabetized list of names that includes last name, first name, maiden name (where applicable) and place of birth. LE Résultat de la recherche avec le nom BYS dans la base Déportés des camps d’Auschwitz, de Dachau et de Natzweiler-Struthof restitue un BYS KAJETAN né en 1916. Le Centre européen du résistant déporté met à la disposition du public le registre des déportés de l'ancien camp de concentration de Natzweiler, consultable à partir d'une borne interactive, la première de ce type installée en Europe dans un mémorial de camp de concentration. La poursuite des recherches est alors décidée. Après l'Armistice du 22 juin 1940, l'Alsace et la Moselle furent annexées de fait par le IIIe Reich, des fonctionnaires du Reich nommés pour diriger les administrations, la monnaie et le droit coutumier germanique imposés, les usines et les mines « germanisées » et l'usage du français interdit. Cette dispersion des archives du camp principal mais également des kommandos rend plus difficile le travail de l’historien. du Cantal en 1944, déportés à Neuengamme Sur les 109 personnes arrêtées à Murat (Cantal) en 1944, 75 trouvèrent la mort au camp de Neuengamme, dans ses annexes ou lors des évacuations. 1) Camps annexes (Aussenkommandos) du KL Auschwitz; 2)Détenus luxembourgeois des camps annexes (Aussenkommandos) du KL Auschwitz; (Prisoners from Luxembourg held in annex camps of Auschwitz). ADBR, 1610 W 17. Il est situé en Alsace annexée.70 camps annexes lui sont rattachés des deux côtés du Rhin. Au terme de huit années d’un travail novateur, souvent long et difficile, les noms de plus de 86000 personnes sont présentés dans Le Livre-Mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression publié par les Editions Tirésias en juin 2004. Seuls 66 déportés, parmi lesquels 13 Polonais, étaient des prisonniers politiques. 167 premiers déportés français arrivés en juillet 1943 Cet ordre est renouvelé le 20 mai 1944, mais ne sera jamais complètement exécuté, la procédure Nuit et brouillard étant abandonnée peu après par le … Environ 20 000 y sont morts. (88AJ/44 à 88AJ/46) World War, 1939-1945 --Registers of dead --Luxembourg. Durant son occupation, le Struthof a interné environ 52000 déportés notamment des … Chemin des déportés, visite du camp de Struthof... une visite riche en émotion pour les volontaire de Strasbourg http://ow.ly/YawK30koRPU Peu après l'annexion de l'Alsace et de la Moselle en 1940 par le Reich nazi, Himmler, alors chef de la Gestapo, et Oswald Pohl, chef principal d’économie de la SS eurent l'idée d'installer des camps à proximité de carrières afin d'y faire travailler les déportés dans le cadre de la Deutsche Erd- und Steinwerke GmbH (DEST), entreprise minière SS créée par Himmler. Les « Hommes du 18 août » exécutés au Struthof En fait ils ont été 35 + 1 (le parachutiste Hall du 2ème SAS *).Et il y a les 4 morts à Schirmeck La liste des noms inscrits sur la plaque du crématoire était restée incomplète jusqu'au 31 août 201A : seulement 33 noms Les Juifs, deuxième catégorie en nombre du complexe Natzweiler, sont transférés par ordre de Josef Kramer en personne, le commandant d’Auschwitz ; en 1944, leur nombre atteint 6000 hommes et femmes répartis des deux côtés du Rhin. Ce camp a commencé a être évacué vers la fin de la guerre (30 août 1944), puis totalement libéré le 23 novembre 1944 par l’armée française. La vie quotidienne des déportés au Struthof . ( cf Liste partielle des décédés, des déportés et des internés, dans les camps d’Auschwitz, de Dachau et de Natzweiler-Struthof durant la Seconde Guerre Mondiale.) Ces déportés étaient appelés les NN : « Nacht und Nebel » (Nuit et Brouillard). Déportés politiques soviétiques (catégorie jusqu'en 1942): 1,3 % Déportés politiques polonais (catégorie jusqu'en 1942): 0,8 % KGF (Prisonniers de guerre): 0,5 % SAW (Réfractaires à la Wehrmacht): 0,1 % Déportés raciaux - Juifs: 11,02 % Déportés raciaux - Asociaux juifs: 0,01 % … Certains déportés passaient par la suite en jugement devant le tribunal de Breslau ; d'autres furent maintenus sans procès dans les camps. Témoignages et documents recueillis par le Comité d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale, notamment : registres matricules du camp du Struthof (n° 1 à n° 12260 et n° 34971 à n° 44599) [photocopie], listes des déportés du camp du Struthof établies par le ministère des Anciens Combattants, complétant les registres matricules n° 12260 à n° 33111 (72AJ/338 à 340). Museum or Other Institution Holdings: Survivors Registry Collection: Document File AA0474. Fonds de la sous-préfecture de Molsheim. Premiers déportés NN français au Struthof « Les 8, 11 et 14 juillet 1943, partent de Paris les trois premiers transports « NN » vers le KL Natzweiler situé en Alsace [annexee de fait par le Reich nazi], alors que, depuis mai 1942, les déportés classés « Nacht und Nebel » étaient régulièrement dirigés vers le SS-Sonderlager Hinzert. Seul camp de concentration sur le territoire de la France actuelle, le camp du Struthof est implanté dans une Alsace annexée de fait par l’Allemagne hitlérienne, à … Ils sont, sauf exception vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, tous masculins. En grande majorité, ce sont des déportés politiques, dont les « Nacht und Nebel », mais aussi des Juifs (déportés dans ce camp très largement pour raisons politiques), Tziganes, homosexuels… Tous découvrent un univers où ils ne sont plus que des numéros et des sous-hommes. In USHMM Library Collection (but marked as "Missing" as of 30 May 2003): D797.L9 L58 1990 [complete work]. du Bas-Rhin Etat des sources du camp de concentration du Struthof Page 1 sur 8 Etat des sources du camp de concentration du Struthof Construction du camp du Struthof L'implantation d'un camp sur ce site a été décidée par les nazis dès septembre 1940 en raison de la proximité d'une carrière de pierres repérée par l'ingénieur BLUMBERG. Tous découvrent un univers où ils ne sont plus que des numéros et des sous-hommes. Créé le 1 er mai 1941, le camp de concentration nazi de Natzweiler est le seul camp de concentration sur le territoire français pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 24 septembre 1943, Himmler donne l'ordre aux commandants des KL de transférer au Struthof tous les déportés NN qu'ils détiennent. Le 4 avril 1945 la mine de gypse de rottleberode fut évacuée. Les Archives départementales du BasRhin ont acquis au mois de novembre 2009 un ensemble de - ... est entamé dès 1941 par des déportés issus du camp de concentration de Sachsenhausen, situé à 30 km au nord de Berlin. ыке, The Holocaust Survivors and Victims Resource Center, Holocaust Survivors and Victims Resource Center. 52 000 déportés au camp et dans ses camps annexes et Kommandos 22 000 y ont trouvé la mort. La première épreuve à laquelle ils se trouvaient confrontés, après leur admission au camp, était l'appel. Entre 1933 et 1945, les nazis déportèrent de nombreux médecins pour des motifs politiques ou raciaux. Le 1er mai 1941, au lieu-dit « le Struthof », les nazis ouvrent un camp de concentration, le Konzentrationslager Natzweiler (KL*-Natzweiler). ( cf Liste partielle des décédés, des déportés et des internés, dans les camps d’Auschwitz, de Dachau et de Natzweiler-Struthof durant la Seconde Guerre Mondiale.) L’origine des déportés des camps annexes de Natzweiler est différente de celle du camp central des Vosges. C'est dans la continuité de l'idéologie nazie que le camp du Struthof Natzwiller a été construit par des déportés en 1941, dans le but d'exiler les ennemis de la race aryenne. C'est au cours d'un voyage d'observation qu'Albert Speer, architecte du Reich, nota la présence dans la région d'un granit rose extr… allemands (description de la vue au Struthof de 1941 à 1944 par un prisonnier politique polonais détenu depuis 1933, 1945), correspondance au sujet des atrocités commises au Struthof, plus particulièrement les faits mettant en cause l’Institut d’anatomie (1945), … Rechercher un déporté Rechercher une liste de départ. Près de 52 000 personnes d’une trentaine de nationalités différentes ont été déportées au KL-Natzweiler ou dans ses camps annexes : les plus nombreux sont les Polonais (35 %), suivis des Soviétiques (25 %) et des Français (14 % avec un groupe d'Alsaciens-Mosellans), puis arrivent les Belges, les Norvégiens, les Luxembourgeois, mais aussi des Allemands, Grecs, Yougoslaves, Tchèques, Autrichiens, Lituaniens, Néerlandais, Italiens et Slovènes…, Centre européen du résistant déportéSite de l'ancien camp de Natzweiler ONACVG, Route départementale 130 67130 NATZWILLER Tél. ... Camps de Struthof et Schirmeck : liste de fusillés (s.d.). Un camp provisoire avait été aménagé au préalable sur le terrain appartenant à l‘hôtel du Struthof. mai 1941, au lieu-dit « le Struthof », les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL-Natzweiler. Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof. LE Résultat de la recherche avec le nom BYS dans la base Déportés des camps d’Auschwitz, de Dachau et de Natzweiler-Struthof restitue un BYS KAJETAN né en 1916. Le camp du Struthof Natzwiller se situe en Alsace, sur le flanc d'une colline, caché par les bois, à proximité d'une carrière de granit rose. Le musée du Struthof est crée en 1965, après une décision datant de 1964, dans un des derniers baraquements de l'ancien camp. 26 380 déportés transférés dans d’autres camps. Le 1er mai 1941, au lieu dit « le Struthof », les nazis ouvrent un camp de concentration, le KL-Natzweiler. Déportés du KL-Natzweiler et déportés d’autres camps, Juifs, Tsiganes, amenés au Struthof pour y subir des expérimentations barbares n’oublieront jamais : Eux, pour ceux qui sont revenus,... leurs familles et descendants, mais encore pour eux : nous tous, citoyens, la … Le camp du Struthof 1941-1945 . Ceci était bien trop peu pour leur survie et c’est ainsi qu’au fil des jours ils étaient de plus en plus affamés et donc affaiblis. Le 1. er. Les déportés nés dans le reste du monde ... Ce site est en mémoire des disparus de la guerre de 1939-1945. "[...] suivant le 'Nummernbuch'" No 1 (matricules 1 à 6499)"--Head of page. Doucet et Fourny devant la ferme du Pas du Houx. Le musée du Struthof est crée en 1965, après une décision datant de 1964, dans un des derniers baraquements de l'ancien camp. Struthof après la libération du territoire par l'armée américaine ? Il présente la vie des déportés telle qu'elle était dans le camp central et ses annexes. Thalmann, résistants déportés NN du KLNatzweiler et membres du Comité d’honneur de l’Amicale nationale des Déportés et Familles de Disparus de Natzweiler-Struthof et de ses Kommandos, et Madame Burgard, ancienne résistante, internée au Fort de Montluc, membre de la Commission exécutive du Struthof et du Conseil Le camp central, seul camp de concentration présent sur le territoire français actuel, est situé en ce qui était alors l'Alsace annexée. Les déportés de ce transport furent arrêtés entre schwarzfeld et mariental par le feu des bombardeme,nts aériens. Association du Fort de Metz-Queuleu Document pédagogique n°1 pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site Mars 2017 Listes alphabétiques de déportés provenant de la Poststelle du camp de concentration de Mauthausen. Constructions en bois, soumises aux intempéries ( neige, pluies, tempêtes ), elles se … NATZWEILER, AU LIEU-DIT "LE STRUTHOF" SEUL CAMP DE CONCENTRATION SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS . Photocopy of cover letter and its English translation enclosed in Document File AA0474. La création du KL-Natzweiler au Struthof. Le quotidien des déportés Les déportés étaient entraînés dans un processus de destruction et de déshumanisation qui les conduisait souvent à la mort. Le Mémorial accueille toujours annuellement la cérémonie du Souvenir au cours du mois de juin. En grande majorité, ce sont des déportés politiques, dont les « Nacht und Nebel », mais aussi des Juifs (déportés dans ce camp très largement pour raisons politiques), Tziganes, homosexuels…. Construction et agrandissement du camp Les premiers déportés au camp de Natzweiler étaient chargés de l‘édification du camp. Obtained by the Survivors Registry as a gift from the author, Abraham M. Muhlbaum. 52 000 personnes dont 3 500 femmes ont été déportées au camp du Struthof. Ce fut le cas à Natzweiler et dans ses camps annexes des deux côtés du Rhin. Survivors Registry Collection: Document File AA0474. Emprisonnés ou déportés, entièrement coupés du monde extérieur, ils étaient voués à une mort lente par le travail, l'épuisement, la faim et les maladies. Liste des deportes juifs luxembourgeois au KZ Natzeiller-Struthof, 1939-1945. À titre d'exemple, on peut citer le cas des déportés Nacht und Nebel norvégiens du Struthof, arrivés au camp entre le 15 juin 1943 et le mois d'août 1944. Une partie des déportés fut convoyée direction buchenwald et arriva dans un premier temps à niedersachswerfen. Nous avons souhaité réunir et présenter la photo de chacun d’eux. Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof. Alors que le sujet des expérimentations médicales nazies est bien documenté, celui des médecins déportés est sous-étudié. L'aménagement du camp en lieu de pélerinage La totalité des baraques qui constituaient le camp de Natzweiler-Struthof ont été conservées jusqu'en 1953. Effectif inférieur à 2 000 déportés au début 1944, environ 7 000 en septembre 1944 lors du transfert au camp de Dachau. List A: Namelist of prisoners who were deported to Auschwitz from Luxembourg ; Liste des detenus, Arrestations individuelles (Liste of prisoners: individual arrests), Liste B: Concitoyens juifs ayant fait partie de convois de deportations de Luxembourg (Jewish citizens who were depoted into convoys), a) Transport du 12 juillet 1942 , 24 deportes, aucun survivants (Transport of July 12, 1942, 24 deported, no survivors), b)Transport du 17 juin 1943, 7 deportes-aucun survivant (Transport of June 17, 1943-no survivors), List C: Deportations de France ( List of deportations from France), List D: Deportations de Belgique (List of deportations from Belgium), List E: Transferts d'autres camps vers Auschwitz (Transfer list from other camps to Auschwitz), List F: Transports divers (Transports from other places). L'évacuation fut elle aussi terrible. Il n'est pas exhaustif Mais les données qu'il contient ont paru au journal officiel. Bouchard, conseiller technique auprès du ministère des Déportés et des Réfugiés, en février 1945, et seraient conservées aux Archives de la justice militaire française au Blanc. World War, 1939-1945 --Deportations from Luxembourg --Registers. Le 24 septembre 1943, Himmler donne l'ordre aux commandants des KL de transférer au Struthof tous les déportés NN qu'ils détiennent. Au mémorial du Struthof, les prénoms des franc-maçons déportés sont égrainés un à uns. Cet ordre est renouvelé le 20 mai 1944, mais ne sera jamais complètement exécuté, la procédure Nuit et brouillard étant abandonnée peu après par le … : + 33 (0)3 88 47 44 67 Courriel: info@struthof.fr, Les sévices, les maladies, l'épuisement. Après avoir été tués, les déportés sont amenés au four crématoire afin que leur corps y soient brûlés et ensuite que leurs cendres soient jetées dans la fosse de … Le camp central, seul camp de concentration sur le territoire français, est situé en ce qui était alors l'Alsace annexée. Quatre des huit « sursitaires » de la Bouvardière iront mourir dans les camps de concentration, ils feront parti du convoi qui s'élance le 10 juillet de Nantes vers Belfort, puis le tristement célèbre camp alsacien du Struthof avant de franchir la frontière vers l'Allemagne et l'Autriche ; le cinquième sursitaire du procès, Jean Sauderais, revenu de déportation en mai 1945 … Holocaust, Jewish (1939-1945) --Registers of dead --Luxembourg. Il présente la vie des déportés telle qu'elle était dans le camp central et …