Edifice emblématique de la guerre froide, le mur de Berlin tombe dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre 1989, après plus de 28 ans d'existence. Le symbole de l’effondrement du bloc soviétique est la chute du mur de Berlin en nov. et déc. B. L’effondrement du bloc soviétique et de l’URSS . Merci ! La politique réformiste de Mikhaïl Gorbatchev en Union soviétique ne peut qu’encourager les mouvements d’opposition aux régimes communistes dans les pays du bloc soviétique. Une situation économique très périlleuse. Sujet: L'éffondrement du bloc de l'est. Durant la bataille économique opposant l'URSS aux USA, le régime communiste rencontre des problèmes économiques. Conséquences internationales de l’effondrement de l’URSS: les révolutions en Europe centrale et la disparition du bloc soviétique II.1. Dans les années 80, l'économie soviétique était à bout de souffle à cause des dépenses militaires (qui représentaient 20% du PIB), de la course aux armements nucléaires avec les États-Unis, et de l'enlisement de la guerre en Afghanistan. Retour. L’effondrement de l’ancien ordre mondial a connu une accélération significative … 1989 et la réunification de l’Allemagne en 1990. D’autre part, parce que la défaite économique de l’URSS a servi à justifier le développement d’un capitalisme sans frein. Il décide alors de lancer d’importantes réformes économiques (la perestroïka ), mais aussi sociales et culturelles (la glasnost ). Dans tous les pays, la transition démocratique se déroule sans trop de problèmes, sauf en Yougoslavie ou elle est bloquée pendant presque 10 ans à cause des guerres civiles. 1) Selon les auteurs, les causes principales de la crise des régimes communistes sont d'ordre économiques et politiques. Ainsi, il peut être, et ne devrait pas avoir à se précipiter à l'effondrement. Fermer. Classe(s) : Tle Générale | Thème(s) : Les remises en cause économiques, politiques et sociales des années 1970 à 1991. Au bout du compte, avec la destruction de l’Union soviétique a commencé la phase finale de l’effondrement du système capitaliste mondial et de l’ordre social fondé sur la propriété privée. La fin de l'Union soviétique. Mais l’effondrement du bloc soviétique a amplifié ce mouvement. D’une part, parce que le marché mondial s’est unifié. Depuis 1947, l’URSS maintient sous sa coupe les démocraties populaires d’Europe de l’Est. Echec de Gorbatchev et implosion de l’Union Soviétique II. L'effondrement de l'Union soviétique, les causes et les conséquences sur le fait que la crise économique de l'époque et a été transporté à la nouvelle 15 États membres. Fiches . Après tout, cette déclaration ne soit pas sensiblement changé la situation du peuple. L’effondrement du bloc communiste. Qualifiée de « plus grande catastrophe du XX e siècle » par Vladimir Poutine, la fin de l'Union soviétique fut la conséquence directe de la chute du mur de Berlin. Au milieu des années 1970, l'Union soviétique semble au faîte de sa puissance et le bloc qu'elle forme avec les six États d'Europe de l'Est membres du pacte de Varsovie semble stable et solidement ancré dans le modèle communiste tel que défini par le « grand frère » soviétique. Les manifestations se multiplient. 1989, année de la révolution en Europe de l’Est Conclusion Annexes Sources Homme politique russe, membre du Politburo à partir de 1980, il devient secrétaire général du Parti communiste de l’Union soviétique en 1985. Les origines des révolutions en Europe de l’Est II.2. Il s'agit là de la première étape de la désagrégation du bloc soviétique. Du mur de Berlin à l'effondrement du bloc de l'Est Le mur de Berlin est sans doute l'emblème (=le symbole principal) de la guerre froide.